Devenir Marin

L’accès à la profession de marin pêcheur nécessite une qualification professionnelle reconnue par des formations spécifiques. Sur le territoire Pays Basque Landes, le lycée maritime de Ciboure dispense les principales formations à la pêche maritime. Il existe deux grandes catégories de formation : les formations « pont » pour les métiers de matelot, second ou patron et les formations « machine » pour les mécaniciens.

Matelot

Le matelot participe au fonctionnement du navire et se voit confier les tâches suivantes :

 

  • Manœuvre des engins de pêche,
  • Entretien et répartition des engins de pêche,
  • Tri et conditionnement des espèces pêchées,
  • Conduite de navire (quart de navigation),
  • Entretien et parfois cuisine à bord

 

Pour exercer sa fonction, le matelot doit être titulaire d’un titre de qualification professionnelle maritime :

 

  • CAP de matelot,
  • BEP Maritime Pêche
  • Baccalauréat professionnel « Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes » (CGEM)

Mécanicien

A bord, le mécanicien est responsable du fonctionnement et de la maintenance :

 

  • Des moteurs du navire,
  • Des installations électriques,
  • Des machines hydrauliques
  • Des installations frigorifiques.

 

Il peut réaliser des travaux d’entretien et de réparation à terre.

Pour exercer sa fonction, le mécanicien doit être titulaire d’un brevet spécifique maritime dont le niveau varie en fonction de la puissance motrice du navire :

 

  • BEP Maritime de Mécanicien
  • Baccalauréat Professionnel « Electromécanicien Marine » (EMM)

Patron de pêche

Le patron de pêche commande sur tous les types de navires de pêche et assure :

 

  • La conduite du navire,
  • Les opérations liées à son activité,
  • La gestion de l’équipage.

 

Sur les petits navires de pêche, le patron est aussi souvent mécanicien. Il est soit propriétaire du navire auquel cas il est armateur, soit salarié d’un armement.

 

En pêche hauturière, afin d’assurer la rotation de congés, il est remplacé par le « second », membre de l’équipage titulaire d’un titre de qualification professionnelle maritime lui permettant d’exercer la fonction de patron.
Pour exercer ses fonctions, le patron doit être titulaire d’un brevet spécifique maritime dont le niveau est différent selon la taille, la distance d’éloignement en mer du navire et de son type de navigation.

Formations complémentaires

Des modules complémentaire sont inclus dans ces formations ou les complètent. Ils concernent :

 

  • les équipements radio et de détection : Certificat Restreint d’Opérateur (CRO), Certificat Général d’Opérateur (CGO), simulateur radar…
  • la sécurité et à l’assistance médicale : Certificat de Formation de Base à la Sécurité (CFPBS), Enseignement Médical de niveau 1, 2 et 3

 

Ces formations sont validées par des diplômes ou certificats. Pour certaines de ces formations, le marin doit ensuite réunir des conditions de temps de navigation, pour se voir délivrer un brevet lui permettant d’exercer les fonctions correspondantes (commandements de navires, chef mécanicien …).

Articles similaires

s'inscrire à la newsletter